Archive for bébés ratons laveurs

Les ratons laveurs

Je n’ai pas le droit d’avoir chez moi un raton laveur, c’est une loi de l’état de New York. Certaines wildlife ont une licence spéciale pour s’occuper des ratons laveurs, c’est à dire qu’elles peuvent aller chercher les bébés qui sont trouvés tous seuls dans la nature mais elles ont 10 jours pour les emmener au département de la santé où ils seront euthanasiés et autopsiés. Ici il y a la rage et ils peuvent être porteurs. La plupart des wildlife refusent de faire piquer des animaux sains . alors elles deviennent hors-la-loi et élèvent ces bébés en cachette et vont les relâcher dans un autre état.( On est proche du Connecticut et du New Jersey) .

Dans la réalité il y a très peu de cas de rage avérée dans notre Etat, mais les gens en ont très peur et quand ils voient qu’un raton laveur à fait son nid près de leur maison ils appellent un “trappeur” qui vient tuer l’animal . Puis quelques jours après Ils nous appellent parce qu’ils ont trouvés des bébés orphelins affamés dans leur jardin et qu’ils ne savent pas quoi faire. (Le trappeur se fait payer très cher pour élever les bébés et les relâcher, et un peu moins pour les tuer ). Les gens hésitent a faire tuer des bébés .c’est 1500$ pour se “débarrasser” d’un animal adulte par un trappeur.

Le raton laveur est un animal nocturne. Si on le voit se balader dans la journée, les gens pensent qu’ils ont un comportement anormal et qu’ils ont la rage et les font tuer,mais en fait, les femelles qui ont des bébés sortent chasser au petit matin et en fin d’après midi pour ne pas laisser les petits seuls la nuit .C’est vraiment dommage que les gens soient si mal renseignés sur les animaux qui vivent autour de chez eux . ..

Personnellement en 8 ans, je n’en ai jamais vu, à part écrasé sur la route chaque année, et quand ce sont des femelles, c’est encore des bébés pour nous …

picture-1366.jpg

Une de mes amies wildlife, Paula, qui s’occupe des animaux pouvant être porteur de la rage, est chaque année débordée avec les bébés ratons laveurs, alors je lui donne un coup de main, je lui en prends un ou 2 à la fois , que j’élève au biberon pendant quelques semaines, puis je lui redonne, et elle m’en redonne 1 ou 2 autres. Elle a une maison avec un grand terrain à la campagne et elle a des box pour les garder jusqu’à ce qu’ils soient prêts à être relâcher loin des villes .Elle en a bien une cinquantaine chaque année et pareil pour les autres wildlife qui font les ratons laveurs.

picture-1365.jpg

 

Ce sont des animaux très attachants, on dirait des chiots mais en fait, ce sont plutôt des chats, ils ronronnent quand on les gratouille et super fort, des vrais moteurs !!! on leur donne du lait de chêvre qui coûte très cher mais c’est avec ça qu’on a le moins de problèmes…digestifs …Ils ont des “paumes de main” sans poils très tactiles , il faut toujours qu’ils touchent tout , qu’ils sentent avec leurs mains, qu’ils vous touchent , c’est super mignon , et puis il faut faire attention car ils veulent toujours vous teter le cou, les mains ou même les pieds si vous êtes pieds nus …

c’est un vrai plaisir de s’en occuper.

dscf0002.JPG

 

dscf0008_0001.JPG

 

dscf0005_0001.JPG

 

 On m’a apporté un jour un jeune raton laveur femelle apprivoisée, sa maitresse venait de mourir et comme on ne pouvait pas la relâcher dans la nature puisque domestiquée, il fallait lui trouver de nouveaux maîtres. En attendant, elle est restée chez nous quelques jours. Paula voulait que je la garde définitivement, je pense que je l’aurai gardée si ça n’avait pas été interdit dans l’état de NY car c’est vraiment un animal super facile , comme un chat ou un chien. Paula, qui a beaucoup de relations, a finalement trouvé une dame qui habitait à la campagne dans un autre état et qui a accepté de la prendre. elle file des jours heureux avec sa nouvelle maîtresse dans une maison avec un grand terrain ou elle a une vie de …chienne :)

picture-1367.jpg

 

picture-1368.jpg

 

 

Comments (16)